VOUS LISEZ
Escapade viticole en Vallée Mosane : Le Château de Bioul

Escapade viticole en Vallée Mosane : Le Château de Bioul

En cet été 2020, plus personne ne l’ignore, la Wallonie regorge de destinations épicuriennes et d’escapades culturelles telles de vraies pépites touristiques des plus attrayantes.

Ma sélection « coups de cœur » vous emmène aujourd’hui, au Château de Bioul sur les hauteurs de la vallée de la Meuse. Entre Namur et Dinant, en prenant la direction d’Annevoie et en passant devant les bien connus Jardins d’Annevoie, c’est au cœur du village de Bioul (prononcer « Biou ») que se situe cet historique Château dont les premières pierres de la tour originale ont été posées au XIe siècle.

Situé sur un vaste domaine de plus de 30 hectares, le Château de Bioul est une sorte de « tout en un » dans le registre des destinations épicuriennes que nous aimons toujours privilégier ici. Une adresse d’escapade bucolique et culturelle que l’on aimerait garder pour soi afin que les foules ne s’y précipitent pas trop vite, comme c’est le cas actuellement pour cette perle de la Vallée Mosane qu’est Dinant.

Au Château de Bioul, se confondent tout à la fois l’histoire d’une famille, le patrimoine architectural, un vignoble et ses vins renommés, un magasin et un restaurant- taverne, un musée et un château avec chambres et salles d’apparat privatisables, un couple d’entrepreneurs et des femmes chef(fe)s de chai ou de cuisine.

Un patrimoine familial riche en histoires

L’origine du château remonte au XIe siècle lorsqu’il n’était constitué que d’une tour de belles pierres du pays. Vint ensuite s’y accoler les bâtiments d’une ferme dont le fenil est devenu aujourd’hui « Made in Bioul », petit musée retraçant toute l’histoire des lieux et de ses divers propriétaires.

Une cour en carré, à l’ancienne et tout autour d’autres bâtiments comprenant ici la taverne, là les communs et bien sûr le château historique. Ici, 8 chambres et diverses salles et salons peuvent être loués pour des événements particuliers ou dîners et rencontres thématiques. Projets que les propriétaires actuels comptent bien reprendre d’ici l’automne prochain.

 

Depuis 2009, Vanessa Vaxelaire, arrière, arrière-petite fille de François Vaxelaire (occupant dès 1896 puis propriétaire du Château de Bioul dès 1906), œuvre, avec son mari Andy Wickmans, aux heureuses destinées de ce superbe patrimoine familiale. Un patrimoine devenu l’un des plus notoires domaines viticoles belges et surtout le seul château historique de Wallonie doté d’un vignoble et des activités vinicoles associées ouvertes au grand public.

Des vins produit en bio et biodynamie

Depuis 2019, les vins du Château de Bioul sont reconnus biologiques et leur traitement est fait, pour totalité, en biodynamie. En particularité propre au Chai de Bioul, ils sont aussi élevés au son de musique classique à l’instar de l’approche pour l’eau préconisée par le Professeur japonais Masaru Emoto. C’est à Mélanie Chereau – maître de chai depuis le début au Château de Bioul – que revient cette compétence particulière. Un travail basé sur l’observation des effets des vibrations et des ondes musicales maintenant les lies en suspension dans les cuves.  Les tempos variés des partitions musicales lui permettant de rythmer l’élevage du vin en fonction des étapes de la vinification. Quant aux vins produits ici, tantôt pétillant pour les crémants au nombre de deux, tantôt rouge ou blancs ils ont pour nom, pour les crémants : Brut nature, Brut de Bioul (mon préféré), Brut des Houillères. Pour les blancs : Batte de la Reine, Mossiat et Terre Charlot. Pour le rouge (proche d’un Pinot noir) : Cortil Braco. Un vin de liqueur, Mistelle de Bioul, est aussi produit ici ainsi qu’une eau de vie de vin, Esprit de Bioul.  

Les activités autour du vin à Bioul

Aujourd’hui, les vignes de Bioul couvrent 12 hectares (un de plus depuis peu) et permettent de produire entre 40 et 50.000 bouteilles par an. Les vins sont disponibles à l’achat sur place ou chez divers cavistes de la région. Plusieurs restaurants de Wallonie les proposent également à leur carte.  Comme il se doit, la dégustation peut s’en faire sur place tant à la fin du parcours de « Made in Bioul » qu’à la table du Château de Bioul.

Ainsi, les activités sur place permettent non seulement de visiter les lieux extérieurs en faisant une balade à travers les vignes et le parc, en découvrant le parcours muséal « Made in Bioul » ou encore en s’attablant en terrasse couverte, au bord des vignes avec vue sur celles-ci ou à l’intérieur de la taverne-restaurant.

Avec grand plaisir, c’est là que nous retrouvons la cheffe Nathalie Tihon que nous avons connue lorsqu’elle œuvrait dans son propre restaurant hutois, La Bouteille à la Mer. Depuis juillet 2019, Nathalie propose au Château de Bioul une cuisine en heureuse adéquation avec les lieux puisqu’elle y suggère de délicieuses petites préparations de type tapas élaborés mais aussi et surtout de singulières « planches » auxquelles elle associe les vins du château pour de parfait accord mets/vins.

Voir aussi

A titre d’exemple, les deux « planches » (ici sur ardoises) choisies lors de notre visite étaient : La planche « Batte de la Reine » (fromage, salade lentilles et courgettes, saumon confit, …) et la « Brut de Houillère » (foie gras, mousse de saumon, salade variée, légumes cuits au four et pesto, … ). En dessert, des nectarines poêlées au romarin avec sorbet au Brut de Bioul était un autre régal tout à fait recommandable.

 

Projet en vue et dynamisme à revendre

Loin de s’assoupir sur leurs jolis lauriers, Vanessa et Andy s’emploient dès cet été, à préparer l’automne à venir. En croisant (virtuellement) les doigts, ils espèrent que la situation leur permettra d’organiser de nouveaux dîners thématiques dans les grandes salles du château. Et, avec la complicité de leur chef Nathalie Tihon, mettre en exergue leurs meilleurs crus en subtiles associations avec les préparations saisonnières de cette chef que tout ici semble inspirer au mieux. Et c’est tant mieux pour tous les amateurs d’escapades de proximité résolument dédiées à tous ceux qui, tout au long de l’année, ont tous leurs sens en éveil !

Et comme le dit la devise de la maison : « In Arduis Constant » (« Ténacité dans l’adversité ») rien de bien méchant ne devrait assombrir toutes visites que l’on fera en si beaux lieux.

Adresse et infos : Le Château de Bioul – Place de Vaxelaire – 5537 Bioul – T +32(0)71 79 49 93 – Fermé les lundi et mardi – Ouvert au public de 11 à 18 h –

Le Blog Gastronomique de Joëlle Rochette - l'art de vivre en "Epicurie"

© 2020 JOELLE ROCHETTE - TOUS DROITS RESERVES.
 
 
 
 
 
 
Défiler vers le haut