VOUS LISEZ
A Woluwé-Saint-Pierre, by Strofilia, nouveau comptoir à délices

A Woluwé-Saint-Pierre, by Strofilia, nouveau comptoir à délices

A deux pas de la notoire Place Dumon, le restaurant grec Strofilia a ouvert son premier comptoir gourmand ! By Strofilia est une initiative de Stefanos et Georgios Svanias, imaginée suite à la crise sanitaire et à la fermeture des restaurants. Une excellente idée faisant déjà nombre d’heureux qui n’ont plus accès à leur restaurant grec préféré du centre-ville mais qui, désormais, profitent de cette notoire cuisine grecque du Strofilia en version « take away ».

Depuis longtemps déjà, l’enseigne de Stefanos Svanias comptait parmi nos restaurants grecs favoris de la Capitale. Depuis tout aussi longtemps, le Strofilia, avec sa cuisine réellement authentique et son chaleureux cadre personnalisé, faisait courir les plus fins amateurs de cuisine hellénique.

Au Strofilia, le vrai tarama (blanc et non artificiellement rosé), la poutargue, les feuilles de vignes ou encore et bien entendu les meilleurs vins grecs représentent des valeurs sûres très prisées des amateurs. Quantité d’autres plats traditionnels, voire réinterprétés ou encore d’heureuses créations maison, y sont tout autant légion. Et depuis quelques semaines, à savoir depuis décembre dernier, tous ces délices emblématiques sont à nouveau disponibles en version « à emporter » au « by Strofilia ». Une aubaine aussi démocratique que jubilatoire pour tous ceux qui sont en manque de cuisine ensoleillée et de … restaurant !

Après Stefanos, en digne héritier, Georgios entre en scène

Georgios Svanias est né en Belgique mais c’est en Grande-Bretagne, à l’Université de Brighton, qu’il va étudier le tourisme international. Il part ensuite en Californie où il va s’intéresser à la viticulture. Quelques temps plus tard, retour au vin … grecs, bien sûr, en travaillant à l’exportation de l’emblématique maison de vin Skouras située dans le Péloponnèse. Suivront, pour Georgios, une série de projets toujours relatifs à l’import-export, entre autres, vers et depuis l’Australie et le Canada … Mais la crise du Covid aidant, il lui faudra trouver d’autres pistes d’emploi et c’est donc tout naturellement qu’il se tourne vers son paternel et l’entretien d’une idée nouvelle pour le Strofilia : ouvrir un traiteur avec les meilleurs produits grecs et surtout avec la cuisine tant appréciée du restaurant paternel. « by Strofilia » est donc né et aussi tôt installé en lieu et place d’une ancienne boutique de Pierre Marcolini voisine de la Place Dumon à Woluwé-Saint-Pierre.

Une cuisine du « bien manger » grec

Au « by Strofilia », l’ensemble des productions est assuré au sein des cuisines de la maison mère. Les produits arrivent en direct de Grèce et Stefanos, pour sa part endosse le rôle de consultant dans la structure.

La table du Strofilia s’invite donc désormais chez chacun donnant le choix entre produits bruts à cuisiner ou plats préparés particulièrement variés et goûteux. Les produits composants ceux-ci sont toujours cuisinés frais et autant que possible bio.

A titre d’exemple, l’embarras du choix se portera sur : ces fameux « mezzedes » à composer soi-même et surtout à partager à partir d’un large choix de spécialités dont regorge le comptoir de « by strofilia ».

Du « Tzatzíki » (yaourt, concombre et ail) au vrai et exquis tarama. Après cela, aucune raison de bouder la fava (houmous réalisé à base de pois jaune), la salade de poulpe au vinaigre, le « chtipiti », sorte de salade de feta piquante à la crétoise, les « keftedes » (boulettes de viande à la manière de Smyrne »), les « dolmades », ces fameuses feuilles de vigne farcies, ici patiemment roulées à la main. Côté plats, autant prévoir et garder un peu de place pour ceux-ci qui sont tout aussi délicieux, on aura le choix entre l’incontournable « moussaka », ce gratin de viande et aubergine sous sauce béchamel qui, selon le marché, peut également être réalisé avec des produits de la mer. Et ceux-ci sont également à retrouver dans de belles préparations de filets de bar ou des calamars farcis.

 

Les viandes mijotées comme le veau ou le gigot d’agneau, les roulades de viande hachée en tranches d’aubergine ou, moins connu mais tout aussi délicieux, le poulet ouzo et feta, autre grande spécialité du Strofilia.

Tout ceci sans oublier, les classiques de la cuisine grecque tels les « kritharaki » (petites pâtes en forme de grains de riz cuite en sauce), les « gigades » (gros haricots de type Soisson) en sauce ou encore les pommes de terre rôties au citron et au curcuma.

Pour clôturer tout repas grec digne de ce nom, impossible de faire l’impasse sur les desserts et ces délicieuses pâtisseries faites dans la maison, comme les « kadaïfs » (gâteau de vermicelle au sirop de sucre) ou encore les classiques « baklavas » et autres figues farcies.

Une belle présentation des vins rappelle le passé et l’expérience de Georgios avec la possibilité de s’offrir les meilleurs crus grecs. Et l’on sait, si l’on est un temps soit peu amateur de vin d’ailleurs, combien le terroir et la qualité de ces vins sont aujourd’hui reconnus de toutes parts.

Voir aussi

Des produits d’épicerie fine, juste pour le plaisir d’offrir ou … de recevoir

Georgios comme son papa, Stefanos, sait y faire en matière de bien manger mais aussi de bien recevoir. Leur générosité commune, ils ne peuvent la cacher. Dès l’entrée du magasin les yeux ne savent plus où donner de la tête, tant les tentations sont nombreuses. Du comptoir regorgeant de délices aux étagères remplies de produits fins, il y en a non seulement pour tous les goûts mais aussi pour toutes les occasions.

Que l’on reçoive chez soi ou que l’on soit invité chez des amis ou dans la famille. Ici, ce sont les huiles d’olive grecques de la gamme Monakrivo qui nous font de l’œil ; là c’est du vinaigre balsamique du Nord de la Grèce, des miels spécifiques ou encore la fameuse avgotaraho (poutargue- œuf de mulet en salaison) de la marque Trikalinos, sans doute une des meilleures au monde.  Au frigo ouvert encore, des fromages avec la fameuse feta, ici, entièrement maturée en fût de chêne mais aussi, beaucoup plus rare, l’étonnant San Michali à pâte dure de l’île de Syros dans les Cyclades.

En conclusion, nous avons bien envie de dire que le « by Strofilia » est une véritable caverne d’Ali Baba et qu’y aller c’est … l’adopter ! En tous cas, c’est la meilleure chose à faire, histoire de pouvoir bavarder avec Georgios qui n’a pas son pareil pour parler de ces merveilleux produits et de cette délicieuse cuisine. Celle-ci, une fois rentré chez soi, nous permettant de faire voyager nos papilles en attendant qu’à notre tour nous puissions reprendre les routes des vacances au soleil.

by Strofilia, Avenue de Hinnisdael, 14 – 1150 Bruxelles (Woluwé-Saint-Pierre). T 02 381 01 20 – traiteur@bystrofilia.comwww.bystrofilia.com

Ouvert du lundi au vendredi de 10h30 à 18h00, le samedi de 10 h à 18 h, le dimanche de 11 h à 14 h.

Le Blog Gastronomique de Joëlle Rochette - l'art de vivre en "Epicurie"

© 2020 JOELLE ROCHETTE - TOUS DROITS RESERVES.
 
 
 
 
 
 
Défiler vers le haut