VOUS LISEZ
La Villa Lorraine by Yves Mattagne enfin sur les rails

La Villa Lorraine by Yves Mattagne enfin sur les rails

Très attendue dans sa nouvelle version, La Villa Lorraine by Yves Mattagne a ouvert ses portes, non pas en avril comme prévu avant la crise sanitaire mais bien, faute à celle-ci, début juin.

Un « total relooking » pour l’enseigne qui, sur le plan architectural, n’a gardé de son passé légendaire que ses murs fondateurs, sa vaste terrasse ombragée et une verrière référençant la date de 1953 et le nom du fameux maître d’hôtel devenu propriétaire à cette date, Marcel Kreusch. Lequel, avec son chef de l’époque, Camille Lurkin, mena La Villa Lorraine à être, en 1972 (et jusqu’en 1985), le premier restaurant hors France à décrocher 3 étoiles au Guide Michelin.

 

 

Nouvelle(s) jeunesse(s) tous azimuts

Pour l’heure, l’audacieux changement décoratif des lieux se veut contemporain, rafraîchissant et surtout dépoussiérant l’aménagement et l’atmosphère de La Villa Lorraine. Il est dû aux propriétaires actuels des lieux, la Famille Litvine. Serge, acquéreur en 2010, venant de confier l’orchestration de ce virage à 360° à trois de ses quatre enfants, Tatiana, Vladimir et Sasha.

En photo – devant Art Club – de gauche à droite : Tatiana Lidvine, Fabrice D’Huster (directeur de salle), Serge Litvine, Yves Mattagne, Vladimir Lutvine.

Aujourd’hui, la jeunesse prend le lead avec efficacité tant à la gestion, qu’en salle ou en cuisine. Sauf, bien entendu pour celle-ci (en perspective du retour des 3 astres célestes) qui est confiée au ténor du genre qu’est l’incontournable Yves Mattagne. Celui-ci ayant été étoilé au Sea Grill pendant près de 30 ans avec une première étoile en 1991 et une seconde à partir de 1997 jusqu’à la fermeture de l’enseigne fin 2019.

 

 

 

Cuisine de voyage et de partage, gastronomique et signature

C’est donc en « double » cuisine que l’on retrouve le Maître, double étoilé et Maître Cuisinier de Belgique. Double car ici, le restaurant se joue en deux actes. L’un en version cuisine de petites préparations élaborées au Lounge Bar. L’autre, dans la vaste salle reliftée et en terrasse, en version gastronomique où l’on retrouve menus et carte et surtout les incontournables plats « signature » d’Yves Mattagne.

 

Sa presse à homard est bien en vue, le menu adéquat aussi et l’élégant Fabrice D’Hulster est au taquet comme pas deux ! Même serviabilité, même sourire et visiblement même dynamique qu’à Art Club et bien avant au Sea Grill. Et c’est tant mieux !

En pratique, le Lounge Bar, où nous nous somme attablés une première fois, propose une cuisine plutôt de type fusion personnalisée, reflet des voyages inspirants du chef. De délicieuses petites préparations voyageuses à partager à l’instar de celles que proposait « Art Club ».

A titre d’exemple, nous y avons dégusté de singuliers calamars croustillants à la mayonnaise shichimi, un crispy rice au bœuf wagyu, un canard laqué aux agrumes, le mini-burger au ris de veau et sa fameuse béarnaise de homard, un bao aux spare ribs laqués ou encore un original pain perdu et sa glace au sésame noir.

 

 

 

 

 

Voir aussi

Côté restaurant gastronomique, on a vu que l’impressionnante presse à homard comme celui-ci, servi en plusieurs services, ont suivi le Maître ainsi que sa langoustine flambée au saké sur galet chaud ou encore son fameux turbot rôti à l’arrête et béarnaise d’huître. Côté flacons, une grande cave à vin vitrée est installée entre le Lounge Bar et la salle principale du restaurant. Au bar on concocte de délicieux cocktails. Et comme avant, une ou deux salles privatives sont aussi disponibles en cette belle et prometteuse Villa Lorraine by Yves Mattagne.

En somme, de quoi imaginer, si besoin, pas mal de prétextes pour venir découvrir le notoire Maître Cuisinier sur son nouveau terrain de jeux. Jubilatoire !

 

 

Merci à Morgane – Photos©MorganeBallPhotography – 16 Juin 2021 (sauf portraits)

 

 

La Villa Lorraine by Yves Mattagne – Avenue du Vivier d’Oie, 75 – 1000 Bruxelles – T +32 (0)2 374 31 63 – www.lavillalorraine.be

 

Le Blog Gastronomique de Joëlle Rochette - l'art de vivre en "Epicurie"

© 2020 JOELLE ROCHETTE - TOUS DROITS RESERVES.
 
 
 
 
 
 
Défiler vers le haut