What else... — 22 décembre 2017
Notre nouvelle invitée, la diététicienne-nutritionniste, Stéphanie Tylleman.

En nouveauté jubilatoire pour 2018, chaque mois, nous inviterons ici la diététicienne-nutritionniste bruxelloise, Stéphanie Tylleman. Gérante et fondatrice du cabinet Dietconsult (Koekelberg, Ixelles & Uccle) Stéphanie nous prodiguera ses judicieux conseils en matière de nutrition équilibrée. Histoire de mieux s’alimenter, à la maison comme au resto, de façon gourmande mais pas ennuyante. Sans plus attendre, fêtes obligent, nous avons déjà demandé à Stéphanie de nous dévoiler quelques bons conseils pour passer les fêtes en toute beauté. Ou comment savoir ce qu’il faut faire avant, pendant et après les fêtes pour sortir indemne de cette période tant redoutée de notre tour de taille !

Etape 1 : qui est Stéphanie Tylleman ?

Ma voisine ! Enfin, disons plutôt que Stéphanie a installé son premier cabinet à deux pas de chez moi, à Koekelberg. Et puis, Stéphanie est aussi la nièce de Michèle, ma fidèle amie-collaboratrice. Et enfin, Stéphanie n’est autre qu’une vraie pro de la diététique et de la nutrition formée en hauts lieux et désormais reconnue aux quatre coins de la Capitale pour la pertinence de ses conseils et consultations.

Diplômée de l’Institut Paul Lambin à Bruxelles depuis 2003 (UCL), elle débute sa carrière professionnelle en tant que diététicienne aux Cliniques Universitaires Saint-Luc à Bruxelles. En parallèle, elle ouvre pleine d’enthousiasme sa propre consultation de nutrition et de diététique.

Après 2 ans, tout en poursuivant le développement de sa consultation, elle troque sa fonction de diététicienne hospitalière pour l’enseignement supérieur où elle supervise les stages d’insertion professionnelle des étudiants en diététique et encadre la réalisation de leurs travaux de fin d’études (Institut Paul Lambin). Cette expérience lui permet le développent d’un réseau professionnel très riche dans les domaines d’activités de la nutrition et de la diététique.

Au fil des années, cette riche expérience lui permet d’être connue et reconnue comme un acteur crédible, professionnel et compétent.

Aujourd’hui, Stéphanie Tylleman gère à temps plein une équipe de 20 professionnels de la santé (diététiciens, kinésithérapeutes, psychologies) au sein de son cabinet, Dietconsult.

Dietconsult est né du constat que la problématique du surpoids était multifactorielle et que par conséquent, les actions à entreprendre l’était également. S’entourer de psychologues spécialisés dans le comportement alimentaire et de kinésithérapeutes orientés vers la remise en forme devenait une évidence. Ce type de services étant inexistant en dehors des structures hospitalières.

Aujourd’hui Dietconsult oriente son activité autour de 3 piliers.

Les consultations paramédicales au sein des trois centres Dietconsult (Koekelberg, Ixelles et Uccle) où les clients sont orientés et coachés pour leur permettre d’acquérir de meilleures habitudes alimentaires et un mode de vie sain.

A côté des consultations, Dietconsult c’est aussi de la pratique, chaque semaine des ateliers de formation en cuisine diététique sont proposés. Le créneau, c’est une cuisine rapide, familiale, saine et savoureuse proposée à de petits groupes de 6 à 8 personnes. L’objectif est simple, donner les repères quantitatifs et qualitatifs pour une cuisine saine au quotidien.

Enfin, Dietconsult, c’est également un bureau de conseils orientés vers les entreprises, collectivités et restaurateurs pour les guider dans leurs projets en lien avec l’alimentation et la santé. Dans un contexte sociétal de plus en plus conscient de l’importance de l’alimentation dans le bien-être et le capital santé de clients et collaborateurs, les entreprises sont de plus en plus conscientes de leur rôle et cherchent des conseils adaptés.

Dans ce contexte, l’offre de conseils liés à l’alimentation s’est très rapidement développé si bien qu’aujourd’hui, le consommateur est perdu face aux différents acteurs parfois autoproclamés « spécialiste de l’alimentation ». Une mise au point à ce sujet est très souvent nécessaire afin de se tourner vers un opérateur sérieux et formé, dont le diététicien fait partie.

Le titre de diététicien car le titre de diététicien est obtenu au terme d’un cursus de trois ans (à temps plein). Il s’agit d’un baccalauréat répondant aux exigences de l’arrêté royal du 19 février 1997 qui définit le programme des cours et des stages nécessaires à l’obtention du titre de diététicien. Le diététicien qui souhaite exercer en Belgique, doit obligatoirement être porteur d’un numéro de visa, octroyé par le SPF Santé publique (ministère fédéral de la santé).

Depuis le 1er septembre 2011, seuls les détenteurs de l’agrément peuvent exercer le métier de diététicien. D’ailleurs, seules les consultations avec un diététicien (ou médecin) agréé sont remboursées par les mutuelles.

Quant au titre de « nutritionniste », il n’est pas protégé, quiconque a suivi un cours de nutrition (si basique ou court soit-il), ou pas, peut utiliser le titre de nutritionniste. Méfiance donc si le titre de nutritionniste est utilisé seul, sans formation médicale (médecin) ou paramédicale (diététicien).

Plus d’infos sur www.dietconsult.be

 

Related Articles

Partager!!

About Author

Joëlle Rochette

(0) Commentaires des lecteurs

Pas de commentaire.