La Planche à Papa, nouvelle boulangerie ardennaise en Province de Luxembourg

A Barvaux-sur-Ourthe à quelques minutes de la plus petite ville du monde qu’est Durbuy, l’ingénieux ébéniste Philippe Morreale a ouvert la plus insolite des nouvelles boulangeries-pâtisseries de Wallonie, La Planche à Papa.

 

Ouverte en février dernier, cette belle adresse a tout d’une boulangerie-pâtisserie d’un nouveau genre. Surtout en Ardenne où la tradition des boulangeries de campagne ou de quartier a la peau dure. Loin d’être classique celle-ci profite des talents conjugués d’un ébéniste très populaire dans la région et d’un tout jeune boulanger-pâtissier venant, quant à lui, de France.

 

L’objectif du propriétaire de ces beaux lieux flambant neufs

Philippe avait pour ambition de conjuguer, showroom original pour son atelier d’ébénisterie et passion pour le commerce de proximité, la boulangerie et, in fine, la continuité du contact qu’il adore avoir avec ses clients.

Les références de ce propriétaire particulier étant nombreuses dans le secteur de l’Horeca, son lieu se devait d’être aussi inspirant qu’accueillant et aussi singuliers que ses réalisations (Le 7 by Juliette à Durbuy, Le Cor de Chasse à Wéris, …).

A cela, ne restait plus qu’à ajouter quelques tables créées par l’ébéniste dans de long troncs d’arbres, quelques meubles post-industriels chinés ici et là, un comptoir de vente du pain et des viennoiseries maison et tant qu’à faire, un petit bar et un grand feu ouvert !  A cela ajoutez une fameuse dose d’hospitalité et le tour était joué ! Ou presque ! Car qui dit boulangerie dit aussi boulanger et équipement d’atelier, non plus d’ébénisterie cette fois mais bien de boulangerie !

 

Une boulangerie-sandwicherie originale pour un showroom atypique

Je voulais accueillir mes clients dans un espace chaleureux où l’on se sente bien, où l’on a envie de rester, de discuter, de déguster une viennoiserie le matin, un sandwich, une soupe en hiver ou une salade en été ou simplement acheter son pain, explique Philippe Morreale. Un lieu où je pourrais moi-même prendre un petit-déjeuner dans un environnement agréable, y accueillir mes clients pour des réunions et vendre tout ce qui s’y trouve tout au long de la journée. Mais en premier lieu, vu que cette vitrine était née « boulangerie » il nous a fallu trouver … un boulanger !

 

Une tout autre histoire : trouver un bon boulanger !

Je suis ébéniste, pas boulanger, poursuit Philippe Morreale. Et comme pour tout, je voulais m’entourer d’un vrai professionnel, d’un boulanger qui pourrait travailler dans le même esprit que nous, de façon artisanale, avec de bons produits et qui serait prêt à relever un tel défi.

 

Sylvain, jeune boulanger de 25 ans a répondu positivement à notre recherche et est donc venu nous rejoindre. D’origine française il a suivi une formation en compagnonnage, a été démonstrateur et travaille dans le même esprit que nous dans une idée de petite entreprise artisanale.

 

Des productions fleurant bon la tradition

Voir aussi

« Après une courte nuit, le matin, le four (de la marque Hein) est toujours bien chaud, explique Philippe. Outre pour le pain (levain, épeautre, aux graines, blanc), les baguettes, nous utilisons notre four que l’on voit de la salle, pour les viennoiseries (croissant, pain chocolat, brioche), pour les tartes, les craquelins, les cookies ainsi que pour faire les croque-monsieur et bientôt pour du pain à burger. Cela apporte un réel « plus » à notre enseigne et les gens s’y plaisent déjà beaucoup surtout avec le parfum du bon pain circulant dans tout l’établissement !

 

Ici, à La Planche à Papa, les créations boulangères ou pâtissières peuvent être emportées ou dégustées sur place dans un environnement plutôt singulier. Ce qui pousse son propriétaire, Philippe  Morreale à venir, lui-même, s’installer ici dès le petit matin pour tantôt prendre son petit-déjeuner en consultant son planning de la journée ou pour tantôt y prévoir une réunion de travail avec de nouveaux ou fidèles clients de son activité d’ébéniste. C’est d’ailleurs le conseil qu’il donne à tout un chacun puisque tables et chaises, fauteuils et sofas sont justement prévus cet effet.

 

What else … en conclurait le beau Georges !

 

 

La Planche à PapaRue de l’Industrie, 3 – 6940 Barvaux-sur-OurtheT : 0474 17 94 29

Reportage paru dans le magazine Pain & Pâtisserie.

Le Blog Gastronomique de Joëlle Rochette - l'art de vivre en "Epicurie"

© 2020 JOELLE ROCHETTE - TOUS DROITS RESERVES.
 
 
 
 
 
 
Défiler vers le haut