VOUS LISEZ
En mai, Yves Mattagne fait ce qui nous plaît !

En mai, Yves Mattagne fait ce qui nous plaît !

Toute bonne nouvelle : en attendant la réouverture de la Villa Lorraine, nouvelle version après travaux mais aussi dès la fin du confinement, Yves Mattagne propose deux plats « signature » à emporter. Et ce, tous les jeudis et samedis à Lasne, Stockel et Uccle – Traiteur Villa Lorraine (https://www.lavillalorrainetraiteur.be/).

Que du bonheur pour tous les afficionados du Chef bruxellois (Sea Grill**, ArtClub) et, tout au long de ce mois de mai, pour tous les cordons bleus au repos, pour tous les impatients qui en ont marre du confinement, pour tous les gourmets en manque de grands restaurants et surtout, pour tous ceux qui fêtent un événement familial, comme par exemple, la fête des mamans ! (Pourvu que ma fille lise ceci … !)

Trois adresses où trouver ces délices : au traiteur de la Villa Lorraine à :  Uccle (Chaussée de Waterloo, 1095 – 1180 Bxls – T 02 511 44 83), Stockel (Place Dumon, 8 – 1150 Bxls) et Lasne (Carré Gomand, 4 – 1380 Lasne – T 02 653 56 23). Infos pratiques et complémentaires : carte traiteur, plats et prix sur le site, rubrique Menu Mai (ajouter 7,50 € pour consigne du contenant). Privilégier la commande la veille de l’enlèvement des plats.

Une idée de plats proposés en guise de mise en appétit ?

 

*Carpaccio croustillant de bœuf WagyuRoquette, parmesan, crème à la truffe.

*Agneau de lait Zätar Aka – Aubergine chimichurri, pain nan

 

*Boîte à caviarTartare de crevettes Nobashi, crème aigre au caviar, gelée fine, concombre, Pomme Granny, aneth, citron vert.

*Turbotin cuit au lait – Asperges blanches, morilles, foie gras, pistache, croûtons 

 

Last but not least … en cerise sur le gâteau. Une brève explication historique ou propre à la créativité d’Yves Mattagne de chacun des plats à emporter aux 3 boutiques « traiteur » de La Villa Lorraine.

Carpaccio croustillant de bœuf WagyuRoquette, parmesan, crème à la truffe

Cette entrée a été imaginée pour le restaurant Art Club que le chef a ouvert début mars. Il s’agit d’une revisite du carpaccio de bœuf Harry’s Bar.

Pour la petite histoire, le carpaccio est inventé par le chef Giuseppe Cipriani, fondateur du restaurant Harry’s Bar à Venise pour une de ses clientes à qui son médecin avait conseillé de manger de la viande crue. Le nom du plat est inspiré par la couleur rouge de l’œuvre du peintre Vittore Carpaccio, couleur qui rappela au chef celle des fines tranches de bœuf dans l’assiette de sa cliente.

Le chef propose ici un dressage différent et en relief. 

 

Agneau de lait Zätar Aka – Aubergine chimichurri, pain nan

Ce plat a également été conçu pour le restaurant Art Club que le chef a ouvert début mars.

Le chef a puisé son inspiration lors de son dernier voyage à Marrakech.

Un plat gourmand plein de saveurs orientales et d’épices.

 

*

 

Voir aussi

Boîte à caviar – Tartare de crevettes Nobashi, crème aigre au caviar, gelée fine, concombre, Pomme Granny, aneth, citron vert

C’est en 2005, à l’occasion d’un dîner de gala pour célébrer les 175 ans de la Belgique qu’Yves Mattagne a créé cette entrée.

Le chef a revisité la recette d’origine en remplaçant les langoustines par des crevettes Nobashi.

 

Turbotin cuit au lait – Asperges blanches, morilles, foie gras, pistache, croûtons 

Le chef a voulu élaborer un plat qui met les produits de saison à l’honneur comme l’asperge de Malines et la morille. Il a ajouté du foie gras pour la gourmandise. 

La cuisson du turbot à basse température dans du lait (préalablement infusé avec des épices) permet de garder la belle couleur blanche du poisson.

 

Et pour paraphraser Serge Litvine (propriétaire de La Villa Lorraine & traiteurs) qui écrivait « Yves Mattagne n’a pas pour habitude de se reposer ! », nous conclurons en disant :

« A travers temps et saisons, confinement et soucis du moment :  Yves Mattagne n’a pas pour habitude de cesser de nous combler ! »

 

Le Blog Gastronomique de Joëlle Rochette - l'art de vivre en "Epicurie"

© 2020 JOELLE ROCHETTE - TOUS DROITS RESERVES.
 
 
 
 
 
 
Défiler vers le haut